s
Chargement...
“J’ai éprouvé très tôt le besoin de rechercher les racines de la vie.”

Le chemin

Mes fondations: le yoga et la sophrologie

Enfant, j’observais mon quotidien avec un certain recul. Je me sentais parfois à l’étroit et je m’évadais facilement dans le rêve. Je ressentais les énergies du vivant sans pouvoir les nommer. J’ai éprouvé très tôt le besoin de rechercher les racines de la vie.

A 18 ans, je voyage en Grèce et visite le théâtre d’Epidaure. Dans ce haut lieu antique, dédié au Dieu de la médecine, je sens mon corps vibrer, quelque chose me dépasse et me sécurise à la fois. Je me sens vivante, je cherche…

Je me rapproche alors du Centre de Recherche et de Pédagogie pour le Yoga à Paris. J’y étudie les textes sacrés, me forme aux différentes branches du Yoga. Au Québec, je reçois l’ enseignement du Gaïayoga, le chant des voyelles. J’ancre la puissance des sons et leur impact sur notre santé physique, émotionnelle et spirituelle. Le Yoga, mon point d’ancrage, me permet de sentir mon corps vivant et relié. Educatrice en institution spécialisée pendant 10ans, j’y introduis le Yoga pour les enfants et les adolescents.

L’école de Sophrologie Caycédienne et celle de la Sophro-analyse du Dr Imbert viennent enrichir mon parcours. Je découvre l’impact des émotions sur la santé ainsi que la puissance guérisseuse des empreintes de la mémoire cellulaire. Je crée une alliance Yoga-Sophrologie et Art du mouvement.

Progressivement se développe en moi des perceptions corporelles et intuitives subtiles qui me permettent de me sentir en union avec les éléments et d’accompagner des processus d’auto-guérison.

Nourrie et accompagnée par mes lignées de guérisseurs, je sens et je développe une façon personnelle de soin énergétique et vibratoire invitant chacun(e) à trouver en soi ses propres réponses.

J’entre pas à pas dans un mouvement créateur qui me permet de proposer des stages et séminaires seule ou en co-création

La nourriture artistique

Parallèlement,  La peinture est venue à moi. Autodidacte, c’est en faisant l’expérience des empreintes colorées de mon corps sur la toile que je découvre combien cet art renforce mon unité et favorise l’expression de ma Joie. J’apprends une expression inédite  car les couleurs vont me révéler un langage bien au-delà des possibles que j’avais imaginé. J’accueille, j’explore en profondeur ce qui m’est donné. J’ose, j’expose, je partage ces terres fécondes. Je m’ancre de plus en plus à la puissance créatrice de l’instant. Désireuse de transmettre mon aventure avec la matière, je propose alors des ateliers sur l’art de peindre à la portée  de tous.

L’empreinte des premiers hommes

Après avoir toujours vécu en Loire-Atlantique, l’immersion liée à la crise sanitaire a réveillé une envie de simplicité plus forte. Laissant maison et meubles, j’ai avancé légère vers la Dordogne. Une série de synchronicités m’a confirmé mon choix d’y vivre. Un saut vers… la Vallée de l’Homme!

Cette terre nourricière, accueillante, sensible et exigeante révèle en moi des sensations nouvelles. J’y sens une énergie fertile qui me conduit à enrichir les soins, en résonance la Vie des premiers hommes et leurs peintures rupestres. Ces empreintes vivantes  nourrissent une expression à la fois intime et reliée au sensible.

Touchée par ces terres fécondes et inspirantes, je propose des expériences sensorielles immersives dans les grottes, sources et églises. Cette rencontre du Vivant en soi, à travers soi et autour de soi nous rappelle à notre nature originelle et à notre engagement de participer à un monde relié à notre Essence.

 

Ensemble, semons des graines d'humanité et de beauté.
Retrouvons notre nature originelle en nous rappelant qui nous sommes.